La Famille

Kwé

 

La Famille


Le  loup est un animal social par excellence. Son identité se fonde sur l'appartenance à sa meute.

Il s'agit le plus souvent d'une " famille " : un couple, les petits de plusieurs générations mais

aussi : oncles, tantes, demi-frère ou demi-soeur, et quelquefois même des individus étrangers.

Elle compte le plus souvent entre sept et douze loups. Cet effectif varie cependant en fonction

de la région, il peut atteindre une trentaine d'individus dans les régions boréales ( Alaska,

Canada, Sibérie ), alors qu'autour du bassin Méditerranéen, il n'y a en générale que

quatre à cinq.

 

La vie en communauté implique des contraintes. Pour permettre une bonne entente entre tous,

chacun possède une place bien définie dans la hiérarchie. Le couple qui se trouve au sommet

de la pyramide s'appelle couple alpha. Chaque partenaire du couple règne sur les individus de

son sexe. Le mâle alpha prend les décisions pour la meute. C'est lui qui décide ainsi des

déplacements et de la chasse. C'est lui également qui sera le premier à manger, mais

pour autant, il est loin d'être un dictateur et affiche une patience certaine envers ses

subalternes, sauf à la saison des amours.

 

L'envie pour un jeune loup d'accéder à un statut plus élevé, en général à l'approche de la période

d'accouplement, provoque des combats entre individus dont l'issue n'est que très

exceptionnellement la mort. Ces coups d'Etat ont comme conséquence un changement de la

hiérarchie de temps en temps, en sélectionnant les meilleurs individus pour la reproduction.

Pendant les périodes de famines hivernales, tous les membres de la meute se concentrent sur

la recherche de nourriture.

 

Quand la famille s'agrandit, les loups s'accouplent une fois par an. La période de rut s'étale de

à avril selon les régions. Dans les meutes de moins d'une dizaine d'individus, seul le couple

dominant se reproduit. Son agressivité est alors à son paroxysme, inhibant l'instinct

reproducteur des autres membres de la meute.

Ce comportement permet de sélectionner les meilleurs individus pour la reproduction.

 

La louve porte ses petits environ 60 jours. A l'approche de la naissance, entre février et juin,

elle se met à la recherche d'une tanière où mettre bas, de préférence près d'un point d'eau.

A la naissance, les petits, au nombre de 2 à 5, sont aveugles et désarmés mais dès l'âge de

2 semaines, leurs yeux s'ouvrent et la curiosité les pousse vers l'issue de la tanière.

La mère les allaitera pendant 2 mois avant de commencer le sevrage par une alimentation

composée de viande régurgitée.

 

Toute la meute participe à l'éducation des louveteaux, y compris les jeunes de l'année précédente

qui servent tour à tour de nourrice et de compagnon de jeux. A l'âge de 4 mois, le louveteau prend

le nom de louvard. Dès l'âge de 6 mois, il commence son éducation et apprend à reconnaître les

pistes, les proies et les limites de son territoire. De taille adulte vers 1 an, il participe à la vie de

la meute.


Mature à l'âge de 2 ou 3 ans, il pourra choisir de rester dans la meute ou de partir à la recherche

l'âme soeur pour fonder une nouvelle famille. Devenu loup solitaire, il devra parfois parcourir de

très longues distances, en prenant soin d'éviter les territoires d'autres meutes. L'éparpillement

est une nécessité pour l'espèce afin d'assurer un brassage génétique et la conquête de

nouveaux territoires.

 

Bad Feet Walikng

 

Loup Blanc




3 votes. Moyenne 4.33 sur 5.

Ajouter un commentaire