L' Enfance

 

Kwé

 

L'Enfance

 

Ne trahit jamais l'enfance. Elle est comme une mine d'or, sous l'amoncellement de

tes problèmes, de tes angoisses. Un soleil jamais éteint.

 

Devant tout ce qui t'arrive, comporte-toi comme le guerrier lucide qui combat l'ob-

stacle, et comme l'enfant émerveillé qui découvre le monde.

 

Pour lutter contre l'inquiétude et la lassitude, tourne-toi vers tes enfants. Ils sont

la spontanéité, la sincérité, l'innocence que tu as perdues. Descends de ton rôle

d'adulte, apprends à partager leurs jeux, à vivre leurs émotions, et tu verras tes

yeux s'éclairer, et les choses redeviendront nouvelles.

 

Considère l'esprit d'enfance, qui n'est pas l'infantilisme, comme un maître, un

guide subtil, une source qui guérit.

 

Tu dois retrouver l'enfance, comme l'aveugle retrouve la vue.

 

Consacre-toi aux enfants, certains jours, avec toute ta ferveur. Redeviens ce que tu

as été, et la vie t'apparaîtra comme une grande et belle aventure, avec ses défits,

 ses enchantements, ses hautes couleurs. Apprends à redevenir vivant.

 

Quand tu observes un enfant, essaie de comprendre ce qu'il ressent, de partager

 ses rêves et ses jeux. Réveille en toi l'esprit d'enfance. Cette expérience humaine

procure une grande joie, un sentiment très fort de liberté. Tu retrouveras l'audace

de vivre, le désir d'aimer, et de découvrir.

 

Si tu veux progresser, apprends souvent à quitter l'encombrement  et le vacarme

du monde. Rapproche-toi des enfants. Redeviens un promeneur.

 

N'hésite pas à jouer avec tes enfants, agenouillé sur le plancher d'une chambre, au

milieu des armées en bataille et des beaux livres rouge et or. Retrouve le cheval de

feu des légendes, le dragon à combattre, le pays des neiges, les princesses mystéri-

euses. Cette disposition heureuse du coeur maintient le miracle et empêche le flétri-

ssement, le déssèchement du corps, les maladies d'adultes.

 

Fais confiance aux enfants, écoute-les, apprends à partager leur vie intérieur. Il te

donneront des ailes de géant dans les difficultés.

 

L'esprit d'enfance installe le ciel au milieu de tes actes.

 

L'esprit d'enfance est une célébration continuelle de la vie, une source de joie const-

 ante. Il libère des pesanteurs, des mauvaises habitudes qui nous rendent tristes et

malheureux, de la cruauté et de la violence du monde. Nous ne sommes plus divi-

sés, séparés. L'esprit d'enfance nous rend l'amour tout entier.

 

Ne perds pas le regard de l'enfance. Si des nostalgies ou des regrets viennent hanter

tes rêves, ne les chasse pas. Les souvenirs les plus beaux sont comme des lumières

perdues, un rayon de soleil dans un sou-bois. Cette émotion est taillée dans du pur

cristal, de la pure lumière. Marche avec elle, dans les épreuves de ta vie. Elle est 

l'esprit protecteur qui t'accompagne.

 

L'esprit d'enfance nous rapproche des autres, librement, sans appréhension. Ils

appartiennent eux aussi à la lumière brillante. Ils viennent de l'enfance, et souf-

frent comme nous de l'exil, de la séparation.

 

L'esprit d'enfance ne se cache pas. Il parie sur la vie à chaque instant. Son ent-

ousiasme est communicatif, comme le feu. Il métamorphose le monde.

 

N'oublie jamais la part d'enfanfance qui est en toi, si tu veux garder une lumière

au-dessus de ta vie.

 

Apprends à rire, et à sourire, dans les difficultés de la vie. Retrouve en toi l'esprit du

bel été, le gardien des sources, le faiseur de miracles. L'esprit d'enfance apaise les

chagrins, et ramène les lumières de la Fête. Il libère le Monde, et lui redonne la

profondeur du ciel.

 

L'esprit d'enfance nous rend éternellement riche.

 

Protège l'enfant. Tiens-toi auprès de lui comme un serviteur, un protecteur, un vei-

lleur sacré. Par sa seule présence, il ennoblira ta vie.

 

Apprends à t'émouvoir au spectacle du monde. Contemple les beutés de la nature,

du brin d'herbe à l'étoile la plus lointaine. Dépourvu d'orgueil et d'agression, tu par-

ticipes à la joie du monde, à sa création perpétuelle.

 

L'esprit d'enfance n'est pas une période de ta vie passée qui ne reviendra plus, mais

un état d'être, une certaine qualité du coeur, qui fait briller le monde.

 

Que tes émotions soient toujours nouvelles. Eclairé par l'enfance, le plus petit instant

de la vie est un don prodijieux, une source de joie infinie.

 

Cultive l'esprit d'enfance, malgré les larmes et les épreuves quotidiennes. Il fleurira ta

vie, et te rendra libre.

 

Quand des nuages noirs s'amoncellent sur ta vie, ignore-les, et tourne-toi vers l'esprit

d'enfance. Abandonne tes résistances, tes peurs, tes angoisses, fondées sur l'illusion 

et l'agitation de ton esprit. Ferme les yeux, et retrouve en toi le calme d'un matin de

printemps.

 

Ramène la lumière, dissipe l'obscurité. Ce pouvoir est en Toi.

 

Dans les épreuves difficiles, face aux agressions quotidiennent, utilise l'esprit d'enfa-

nce comme un bouclier de cristal. C'est l'une des armes du guerrier spirituel. Il ne

répond pas à la violence par l'agression. Sanature est beaucoup plus subtile. Il re-

flète et renvoie la lumière.

 

Comme l'enfant, le sage est celui qui s'étonne de tout.

 

L'enfant se tient sur la berge, et il regarde le temps couler. Ce qui vient ou ce qui va

lui arriver importe peu. Il n'a qu'un désir : réaliser ses rêves ici et maintenant.

 

L'esprit d'enfance ne connaît pas la haine, les frustrations, les rancoeurs. Il se tient

nu et immense devant l'univers. Il exige une réponse à la mesure de ses rêves. Il

demande un miracle chaque jour renouvelé.

 

Les enfants jouent comme les sources, les reflets du soleil, le mouvement des nua-

ges. Il te manque cette haute lumière, qui libère l'âme et rend le corps léger.


 Retrouve ce sentiment de plénitude dans tous tes actes, et ta vie sera changée.

 

L'enfance est la part d'éternité perdue qui nous tourmente.

 

Paix et harmonie à tous...

 

Bad Feet Walking

Loup Blanc


3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire