Lorsque nous Indiens...

 

Kwé

 

Lorsque nous Indiens...


Lorsque nous, Indiens, chassions le gibier,  nous mangions toute la viande.

Les blancs se moquent de la terre, du daim ou de l'ours.

Lorsque nous cherchions les racines, nous ne faisons que des petits trous.

Lorsque nous construisons nos tipis, nous ne faisons que des petits trous.

Lorsque nous brûlons l'herbe à cause des sauterelles, nous ne ruinions pas tous.

On secouait les glans et les pommes de pin des arbres.

On ne brûlait que le bois mort.


L'homme blanc, lui, retourne le sol et abat les arbres plein de vie.

Il détruit tout.


L'arbre dit à l'homme blanc :

" Arrête, je suis blessé, ne me fais pas plus de mal ".

Mais il l'abat et le débite. L'esprit de la terre le hait.


Il arrache les arbres et ébranle jusqu'à leurs racines.

Il scie les arbres. Cela leur fait mal.


Les Indiens ne faisaient jamais de mal à leur Mère la Terre, alors que l'homme

blanc démolit tout.

L'homme fait exploser des roches et les laisse épars sur le sol.


La roche dit :

" Arrête, tu me fais mal ".

Mais l'homme blanc n'y fait pas attentions.


Quand les Indiens utilisaient les pierres, ils les prenaient ronde pour y faire

 leur feu...

Comment l'esprit de la terre pourrait-il aimer l'homme blanc ?...


Partout où il la touche, il lui laisse une plaie.


Je me demande si la terre a quelque chose à dire.

Je me demande si le sol écoute ce qui se dit.

J'entends pourtant ce que dit la terre.


La terre dit :

C'est le Grand Esprit qui m'a placée dans l'Univers.

Le Grand Esprit m'a demandé de prendre soin des Indiens, de bien les nourrir.


L'eau dit la même chose :

Le Grand Esprit m'a dirigée et m'a dit : Nourris bien les Indiens.


Les plantes disent la même chose :

Le Grand Esprit nous a dit de bien nourrir les Indiens.


La terre dit :

Le Grand Esprit m'a placé ici pour produire tout ce qui pousse sur moi,

plantes et fruits.


De même la terre dit :

C'est de moi que l'homme a été fait :

Le Grand Esprit, en plaçant les hommes sur terre, a voulu qu'ils prennent bien

soin de moi, et que nous ne nous fassions point tort l'un à l'autre...


( Thinking Wolf 1927 )


Que Kitche Manitou le Grand Esprit guide vos pas sur la route de la vie.


Paix et harmonie à tous...


Bad Feet Walking


Loup Blanc



4 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. Delage Nelly 16/09/2012

Bonjour Loup blanc, je viens de découvrir tous vos messages, ils sont tous plus beaux les uns que les autres. Je partage le même amour des indiens, de la Terre, des animaux que vous enfin je crois. Merci pour tout ce que vous nous avez communiqué. Nelly

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau